Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLANC ET LE NOIR

LE BLANC ET LE NOIR

Dans la vie rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. Ni droite / Ni gauche / Ni extrémismes mais résolument Contre le Système totalitaire marchand


La Bolivie renforce son alliance avec la Russie

Publié par Leblancetlenoir sur 14 Mars 2016, 21:27pm

Catégories : #BOLIVIE, #RUSSIE

La Bolivie renforce son alliance avec la Russie

Le président bolivien Evo Morales a accordé une large interview à la chaine russe d’information continue Rossiya 24. L’un des chefs de file de l’alliance latino-américaine contre la politique étasunienne et du renforcement de l’alliance avec les BRICS n’a pas manqué d’afficher son soutien à la Russie.

Cela était particulièrement d'actualité puisque ladite alliance a été renforcée par des résultats pratiques récents. En effet, la Russie aidera la Bolivie à construire un centre de recherches nucléaires. Les deux pays ont signé un accord intergouvernemental de coopération dans le domaine du nucléaire civil. Le document prévoit, entre autres, la construction d'un Centre de recherches et de technologies nucléaires. Un projet pour lequel la Bolivie affectera un investissement de 300 millions de dollars.

Côte russe, c'est l'Agence fédérale de l'énergie atomique (Rosatom), consortium public russe qui sera responsable de la réalisation dudit projet. Malgré les critiques lancées par les opposants au gouvernement, le chef d'Etat bolivien, premier président indien du pays et grand défenseur de la nature, a été clair en déclarant que: « le projet ne présente aucun risque pour les êtres humains ou pour notre mère la Terre. Il ne contaminera ni le sol, ni l'eau, ni l'air ».

Comme il est indiqué, ce projet permettra à la Bolivie de se familiariser avec les technologies nucléaires afin de les utiliser dans la science, la médecine, la géologie et l'agriculture. Le Centre devrait permettre également à la Bolivie de lancer une production de radio-isotopes pour le dépistage et le traitement des maladies oncologiques et rendre la médecine nucléaire plus accessible à l'ensemble de la population.

En plus de l'accord conclu avec Rosatom, le géant gazier russe Gazprom pourra prendre part à l'exploration de nouveaux sites gaziers en Bolivie, afin d'en assurer également les livraisons vers les centrales thermiques du pays.

Comme quoi, en plus des relations d'amitié et d'approche similaire sur le plan géopolitique, les deux nations renforcent leur partenariat économique. Faut-il le rappeler, la Bolivie est effectivement l'un des fers de lance des pays de la région ayant décidé de défendre leur souveraineté contre l'interventionnisme néocolonial, selon les propres dires d'Evo Morales. Selon ses aveux, après la mort d'Hugo Chavez, certains espéraient voir cette approche se fondre. Mais malgré la perte d'un grand leader tel que Chavez, ayant porté un coup à l'alliance latino-américaine, cette alliance poursuit néanmoins son avancée. Une avancée qui reste comme un grand os dans la gorge de Washington.

Cette grande région que les élites étasuniennes, dont ceux de la CIA, considéraient des dizaines d'années durant comme leur arrière-cour, aujourd'hui est toute autre. Même si quelques pays restent encore sous la coupe washingtonienne, la grande majorité d'entre eux ont bel et bien choisi la voie de la souveraineté et de la dignité nationale. La Bolivie a depuis l'accession au pouvoir d'Evo Morales choisi cette voie. Faut-il également le rappeler qu'il est le premier chef d'Etat amérindien se revendiquant comme tel, représentant les populations de souche du pays, depuis le début de la colonisation espagnole, il y a plus de 400 ans.

Faut-il aussi rappeler qu'avant l'élection de Morales à la tête du pays, les populations amérindiennes subissaient largement une discrimination raciale, surtout dans les villes. Une page désormais tournée. Le pays a en effet misé sur le socialisme du XXIème siècle, réunissant les valeurs du christianisme, de justice sociale et des traditions ancestrales. C'est peut-être pourquoi ce socialisme est plus que jamais d'actualité malgré les attaques qu'il subit, notamment de l'extérieur, de la part des partisans de l'unipolarité.

Sur le plan justement extérieur, Evo Morales a en plus d'avoir misé sur l'intégration régionale et continentale, a opté pour une alliance avec les BRICS, en premier lieu la Chine et la Russie. Dans son interview, le président bolivien n'a pas manqué de rappeler que son pays est ouvert à tous les partenaires, y compris étasuniens, preuve de quoi les entreprises occidentales sont présentes dans le pays, mais qu'effectivement la Chine et la Russie restent les partenaires privilégiés grâce à une approche beaucoup plus juste et transparente: partenariat gagnant/gagnant et sans interférences dans les affaires intérieures du pays.

Ce qui réunit incontestablement la Bolivie et nombre d'autres pays latino-américains avec les BRICS, c'est aussi la vision commune sur la multipolarité du monde. Une multipolarité qui se renforce chaque jour un peu plus. Pour finir, Evo Morales a salué l'actuelle « courageuse politique internationale de la Russie » et que « bien que son pays soit beaucoup plus petit que celui du peuple frère de Russie, la Bolivie est prête à apporter tout le soutien nécessaire ». Que dire de plus si ce n'est merci et d'ajouter que dans notre monde multipolaire il n'est pas question de grands ou de petits pays. Tout le monde doit avoir la possibilité de faire entendre sa voix, ainsi qu'assurer la défense de son indépendance, de sa souveraineté et de sa dignité. L'Amérique latine digne est en outre un excellent exemple pour les pays qui cherchent encore à se libérer de la mainmise extérieure, on pense bien sûr à certains pays d'Afrique. Quant au partenariat russo-bolivien, il représente cet autre exemple d'un partenariat où chacun trouve son compte et où personne ne donne de leçons à l'autre.

https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201603141023365429-bolivie-russie-alliance/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents