Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLANC ET LE NOIR

LE BLANC ET LE NOIR

Dans la vie rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. Ni droite / Ni gauche / Ni extrémismes mais résolument Contre le Système totalitaire marchand


Le Conseil de l’Europe veut que la France criminalise le racisme

Publié par Leblancetlenoir sur 2 Mars 2016, 19:46pm

Catégories : #Société, #EUROPE

Le Conseil de l’Europe veut que la France criminalise le racisme

Le Conseil de l’Europe, dans un hallucinant rapport sur la montée du racisme, de l’antisémitisme et de l’islamophobie en France, demande au gouvernement de durcir la législation criminalisant ces comportements. Cette volonté s’inscrit dans un contexte de montée des intolérances. On en reste pantois…

Le Conseil de l’Europe passe les attentats sous silence

Il faut lire ce rapport en anglais pour comprendre le mal qui nous frappe. La France sort tout de même de deux séquences terroristes qui la bouleversent de fond en comble. Le 7 janvier, deux intégristes musulmans assassinaient des journalistes au nom d’Allah. Le 9 janvier, un intégriste musulman assassinait des clients dans un magasin casher. Le 13 novembre, dix intégristes musulmans assassinaient 130 personnes au nom d’un Dieu vengeur. Mais, bien entendu, ce sont « les Français » qui sont intolérants.

Pour reprendre les termes de la Commission théodule qui a rédigé ce rapport:

the commonplace use of political statements to stigmatise vulnerable groups which help to trivialise racist and intolerant attitudes within the population.

(l’usage courant de jugements politiques pour stigmatiser des groupes vulnérables (qui) aide à banaliser les attitudes racistes et intolérantes au sein de la population)

Les Français forment un groupe agressif qui banalise le racisme vis-à-vis des groupes vulnérables.

On avait plutôt l’impression, le soir du Bataclan, que le groupe vulnérable était celui formé par la population majoritaire et ordinaire. Mais ce sujet-là ne semble pas avoir effleuré la conscience des rédacteurs du rapport, des « experts » de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Il vaut mieux répéter, envers et contre toutes les évidences, le lieu commun, le TOC de la pensée, selon lequel les Français constituent une horde majoritaire violente vis-à-vis de groupes vulnérables qui sont autant de victimes innocentes.

Le Conseil de l’Europe, chien de garde du communautarisme

Ce coin enfoncé dans le bon sens ne surprend guère venant d’une organisation internationale inspirée par les principes anglo-saxons. On le sait, le Conseil de l’Europe considère que toutes les vérités se valent dès lors qu’elles nient les identités nationales européennes et qu’elles permettent de scier le frein à un communautarisme global.

C’est pourquoi le Conseil s’offusque du manque de statistiques communautaristes en France:

Finally, the procedures for identity checks or registering complaints exacerbate the phenomenon of under-reporting, while the systems for compiling statistics on racist and homo/transphobic crime, and also equality, do not provide insights into the situation of vulnerable groups with regard to the racist crimes or discrimination from which they suffer.

Au final, les procédures de contrôle d’identité ou d’enregistrement des plaintes exacerbent le phénomène de sous-estimation, puisque les systèmes de comptabilité statistique sur les crimes racistes ou homophobes, ainsi que l’égalité, n’apportent aucun élément sur la situation des groupes vulnérables au regard des crimes racistes ou de la discrimination dont ils souffrent.

Car, vous l’avez compris, si les mesures du racisme ne sont pas alarmantes en France, c’est parce que les statistiques sont fausses, et certainement pas parce que le racisme est moins répandu en France qu’on ne le dit.

Mettons donc en place des statistiques communautaires pour prouver que les « groupes vulnérables » sont victimes de discrimination, et même de haine! tout ira beaucoup mieux.

A qui sert la charge du Conseil de l’Europe ?

Dans ses recommandations, le Conseil de l’Europe suggère de criminaliser les injures racistes et de supprimer les fonds publics aux partis politiques prônant des doctrines de ce type. En outre, on lira cette extravagante recommandation:

The authorities should fight racial and homophobic/transphobic stereotypes and prejudices effectively to deal better with the concrete challenges that arise due to living together in an intercultural world. To this end, school curricula and teacher training programmes should be revised in order to enable teachers and pupils to understand better societal issues linked to questions such as religions and beliefs as well as immigration matters.

(Les autorités devraient combattre efficacement les stéréotypes raciaux et homophobes et les préjugés pour mieux répondre aux défis concrets que pose la vie ensemble dans un monde interculturel. À cette fin, les cursus scolaires et les programmes de formation des enseignements devraient être revus afin de permettre aux enseignants et aux élèves de mieux comprendre les problématiques sociétales en lien avec des thèmes tels que les religions et les croyances autant que les problèmes d’immigration).

Ou comment prôner des lavages de cerveau en bonne et due forme.

Ah! si les Français oubliaient leur histoire et renonçaient à leurs traditions! s’ils arrêtaient de manger du saucisson! tout irait tellement mieux en France.

http://www.eric-verhaeghe.fr/islamophobie-francaise-lhallucinant-rapport-du-conseil-de-leurope/

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents