Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLANC ET LE NOIR

LE BLANC ET LE NOIR

Dans la vie rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. Ni droite / Ni gauche / Ni extrémismes mais résolument Contre le Système totalitaire marchand


Le tandem sino-russe avance

Publié par Leblancetlenoir sur 25 Avril 2016, 20:49pm

Catégories : #CHINE, #RUSSIE, #ARABIE SAOUDITE

Le tandem sino-russe avance

Reprise à grande échelle des combats en Syrie, regain d'agitation en Ukraine, suicide de l'Europe, tension en Corée, manœuvres en Baltique... Derrière tout cela, la symbiose sino-russe continue sa marche en avant, inexorable.

Dans la dispute entre l'Empire du milieu et l'empire tout court en Mer de Chine méridionale, Pékin pourrait bien avoir reçu le soutien diplomatique de Moscou qui s'est déclaré opposé à l'internationalisation des discussions et surtout à l'ingérence de pays tiers (tsss tsss Washington...) Certes, la position russe n'est pas nouvelle, mais Lavrov a particulièrement insisté sur ces points, ce qui a beaucoup plu aux Chinois.

Pékin, qui a d'ailleurs déployé un système de missiles antinavire dans les Paracels il y a un mois, préfère en effet négocier en position de force avec chaque pays pris séparément plutôt que d'internationaliser la question. Parmi ces Etats opposés aux avancées chinoises, le Vietnam n'a sans doute pas très bien pris les remarques de Lavrov, mais son partenariat avec Moscou (notamment les contrats d'armement) est trop important pour être remis en cause. D'ailleurs, à peine nommé, le nouveau ministre vietnamien de la Défense a réservé sa première visite officielle à la Russie où il a rencontré son homologue Shoigu, lequel a qualifié Hanoï de "partenaire stratégique". En ménageant la chèvre et le chou comme ils savent si bien le faire, les Russes sauront sans doute accompagner la montée en puissance de l'incontournable allié chinois sans s'aliéner le petit frère vietnamien.

Pékin et Moscou poursuivent leur entente pétrolière et considèrent une alliance stratégique majeure dans l'or noir : profitant de la privatisation partielle de Rosneft décidée par Poutine, la CNPC serait en voie de prendre une participation importante dans le géant russe. Par ailleurs, profitant du bas prix du baril, les Chinois sont en train d'importer à tout va et de constituer des stocks record.

Plus intéressante est la composition des fournisseurs : si le Moyen-Orient reste encore en tête (44% des importations chinoises d'or noir en mars), il est en dégringolade (51% le mois précédent), tandis que le bassin atlantique (Venezuela, Brésil : 28%) et la Russie (14%) sont en forte progression. Il n'aura échappé à personne que ces derniers sont membres des BRICS ou proches du mouvement multipolaire. En terme de pays seul, la Russie est devenue de loin le premier fournisseur avec 4,6 millions de tonnes alors que l'Arabie saoudite reste scotchée à 4 millions de tonnes.

Les fidèles lecteurs du blog à ses débuts ne seront pas surpris, nous avions annoncé ce changement tectonique il y a près d'un an :

Une info extrêmement importante, donc passée inaperçue dans la presse française, est sortie il y a quelques jours. La Russie et l'Angola ont dépassé l'Arabie saoudite comme premiers fournisseurs de pétrole à la Chine. Chose intéressante d'après les observateurs, c'est le fait que la Russie (encore ce diable de Poutine !) accepte désormais les paiements en yuans chinois qui a motivé ce changement tectonique. D'après un analyste, si l'Arabie veut reprendre sa part de marché, il faudrait qu'elle commence à songer sérieusement à accepter des paiements en yuans... c'est-à-dire mettre fin au pétrodollar.

Et là, cela risque de poser un sérieux dilemme aux Saoudiens : faire une croix sur leur prééminence pétrolière mondiale ou faire une croix sur le pétrodollar au risque de voir les Américains le prendre très mal et éventuellement fomenter un changement de régime.

Le moment de vérité approche pour les Seoud...

Quant aux Russes, une bonne nouvelle (pétrolière) n'arrivant jamais seule, ils se réjouiront de ce que l'amende record de 50 Mds décidée par le tribunal d'arbitrage de La Haye sur le cas Youkos a été purement et simplement annulée. Car le Grand jeu se déroule autant dans les îles paradisiaques de la Mer de Chine méridionale que dans les ruines d'Alep, les barils d'or noir ou les cours de justice.

http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2016/04/le-tandem-sino-russe-avance.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Le tandem sino-russe avance
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents