Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLANC ET LE NOIR

LE BLANC ET LE NOIR

Dans la vie rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. Ni droite / Ni gauche / Ni extrémismes mais résolument Contre le Système totalitaire marchand


Nous ne sommes pas Charlie!: Des chercheurs indépendants questionnent le "11 septembre" français

Publié par Leblancetlenoir sur 16 Mai 2016, 17:51pm

Catégories : #ATTENTATS

Nous ne sommes pas Charlie!: Des chercheurs indépendants questionnent le "11 septembre" français
«Un ensemble indispensable de réponses incisives à la manipulation islamophobe de l’attentat de Charlie Hebdo, suggérant la pertinence urgente de la dissidence et du soupçon en réaction aux versions officielles d’événements controversés. » —Richard Falk, Professeur Émérite de Droit International, Université de Princeton, New Jersey, USA

« Les gouvernements et les médias grand public d’Occident ne sont pas dignes de confiance. Si vous voulez la vérité, il vous faut lire des livres comme celui-ci. » —Paul Hellyer, ancien Ministre de la Défense canadien, auteur de The Money Mafia: A World in Crisis

Introduction : Pourquoi Ne Sommes-Nous PAS Charlie ?

Kevin Barrett

Quand j’ai appris qu’un groupe de dessinateurs du magazine Charlie Hebdo avaient été massacrés à Paris, apparemment par des extrémistes musulmans, ma première réaction fut le chagrin et la colère. En tant que Musulman et homme de conscience, je suis horrifié par la destruction d’une vie humaine innocente. En tant que satiriste controversé, je sais que le rire peut être une arme formidable contre le pouvoir, les privilèges et l’oppression—et que parfois, les puissants répliquent. Donc quand des satiristes sont pris pour cible, j’ai tendance à les soutenir.

En plus, je suis plutôt francophile. J’ai passé une année très spéciale de ma vie à Paris (1989-1990). Mon adresse était rue Henri IV, adjacente au quartier juif du Marais. J’adorais ce quartier, ainsi que la ville et le pays qui l’entouraient. J’y avais des amis juifs, et aussi des amis musulmans. (J’étais loin d’imaginer que j’allais accepter l’Islam trois ans plus tard.)

La tuerie insensée du 7 janvier 2015 m’a rendu malade. En tant que Musulman j’étais gêné, puisque les coupables avaient apparemment affirmé qu’ils agissaient au nom de ma religion.

Mais, à mesure que je suivais les informations des médias sur l’affaire de Charlie Hebdo, j’ai vite remarqué des signes troublants indiquant que quelque chose ne tournait pas rond. La première note discordante fut le fleurissement presque instantané, parfaitement chorégraphié de manifestations qui ont vite rassemblé des millions de personnes brandissant des signes portant exactement le même slogan, dans exactement la même typographie : « Je suis Charlie. » Ça m’a rappelé les manifestations en faveur des droits des femmes des Torches de la Liberté, en 1929, organisées par Edward Bernays, le père des techniques modernes de contrôle mental, au cours desquelles des milliers de femmes ont simultanément allumé et fumé des cigarettes devant les caméras des films d’actualité. Ces manifestations apparemment spontanées avaient secrètement été élaborées par Bernays. Son employeur : les cigarettiers, qui cherchaient à tout prix un moyen pour faire fumer les femmes. Leur problème c’était qu’à l’époque, les gens pensaient que fumer n’était pas très féminin.

Dimanche de Pâques, 1929 : Des milliers de femmes ont simultanément allumé des cigarettes. Un tabou social disparut du jour au lendemain, et les ventes de cigarettes ont doublé.

Les Torches de la Liberté ont été une énorme opération de contrôle mental qui a incité des millions de gens à réagir exactement de la même manière, bien qu’aucun n’ait réellement été conscient qu’ils s’étaient tous fait laver le cerveau à travers la manipulation de leur inconscient et de leurs réactions émotionnelles. Le triomphe de Bernays a établi un précédent pour de futures campagnes de lavage de cerveau au bénéfice de gouvernements et de corporations.

Avance rapide, à janvier 2015 : Des millions de gens dans la rue ont brandi exactement la même pancarte « Je suis Charlie » ; la France a connu une vague de colère anti-islamique ; les Français ont été poussés à s’identifier aux « victimes », aux concepts de Juifs/Israël et de liberté/laïcité ; et la société française en a irrémédiablement été changée. En quelques jours, cinquante-quatre personnes avaient été arrêtées pour avoir dit des choses que le gouvernement n’aimait pas, tout ça au nom de la protection de la liberté1. Comme pour le 11 septembre 2001, la réaction officielle et paradoxale à l’attaque terroriste contre la liberté a été de restreindre la liberté. Ça puait l’ingénierie sociale, dans le style de Bernays.

Le 7 janvier, seulement quelques heures après les attentats, plus de 100 000 personnes se sont rassemblées à travers la France, dont beaucoup avec des pancartes « Je suis Charlie »2. Quatre jours plus tard, le 11 janvier, quelques trois millions de gens ont défilé à travers la France, et deux millions à Paris. Le défilé de Paris fut emmené par le Président français François Hollande et plusieurs dirigeants mondiaux dont Benjamin Netanyahou, alors que son gouvernement israélien avait assassiné plus de deux mille Palestiniens, civils pour la plupart, au cours de son agression contre Gaza l’été précédent.

Être en désaccord, refuser de dire « Je suis Charlie », était devenu un crime-pensée orwellien. Une illusion de consensus populaire avait été fabriquée...

CONTRIBUTEURS

Zafar Bangash est Directeur de l’Institut pour la Pensée Islamique Contemporaine, et figure au comité de rédaction du magazine d’informations Crescent International. Il est l’auteur de plusieurs livres dont le récent Power Manifestations of the Sirah: Examining the Letters and Treaties of the Messenger of Allah [Manifestations du Pouvoir de la Sirah: Examen des Missives et Traités du Messager d’Allah, NdT]. Son dernier livre est intitulé: The Doomed Kingdom of the House of Saud [Le Royaume Maudit de la Maison de Saoud, NdT].

Kevin Barrett, un Musulman étasunien et Docteur en Islamologie Arabique, est l’un des détracteurs les plus connus de la Guerre contre la Terreur US. Il est l’auteur et le compilateur de nombreux livres, est apparu sur Fox, CNN, PBS et d’autres enseignes médiatiques, et a inspiré des articles lui étant dévoués ainsi que des éditoriaux dans le New York Times, le Christian Science Monitor, le Chicago Tribune, ainsi que d’autres publications grand public. Ancien enseignant de Français, d’Arabe, d’Études Islamiques et de Lettres, il travaille actuellement comme organisateur bénévole, rédacteur à Veterans Today et chroniqueur à Press TV, Russia Today, al-Etejah et d’autres chaînes internationales. Son site web est TruthJihad.com.

Barry Chamish est un auteur israélien à succès et un journaliste d’investigation de renommée internationale. Auteur de Who Murdered Yitzhak Rabin? [Qui a Assassiné Yithzak Rabin ?, NdT], Shabtai Tzvi [Sabbataï Tsévi, NdT], Labor Zionism and the Holocaust [Le Sionisme Travailliste et la Shoah, NdT], Israel Betrayed [Israël Trahi, NdT], Bye Bye Gaza [Au Revoir Gaza, NdT], The Last Days of Israel [Les Derniers Jours d’Israël, NdT], Save Israel [Sauvez Israël, NdT] et d’autres livres, il a été harcelé, menacé et violemment attaqué par les forces corrompues derrière l’assassinat de Rabin et finalement contraint de fuir aux USA, où il continue d’écrire et d’animer une émission de radio. Son site web est BarryChamish.com.

John B. Cobb, Jr. est Professeur Émérite à la Claremont School of Theology. Il est le directeur fondateur du Center for Process Studies et co-fondateur de Progressive Christians Uniting, pour lesquels il a amendé Progressive Christians Speak [Les Chrétiens Progressistes Parlent, NdT] (2003). Il est ordonné pasteur de l’Église Méthodiste Unifiée. Parmi ses livres figurent The Liberation of Life [La Libération de la Vie, NdT] avec Charles Birch (1984) et For the Common Good [Pour le Bien Commun, NdT] avec Herman Daly (1989), ainsi que Christ in a Pluralistic Age [Le Christ dans un Âge Pluraliste, NdT] (1975) et Postmodernism and Public Policy [Postmodernisme et Politique Publique, NdT] (2001).

Ole Dammegard est un journaliste auteur de six livres, dont le fameux Coup d’Etat in Slow Motion [Coup d’État au Ralenti, NdT] sur le meurtre du Premier Ministre de Suède, Olaf Palme. Son site web est LightOnConspiracies.com.

Lawrence Davidson est professeur d’histoire à la retraite de l’Université de West Chester à West Chester, en Pennsylvanie. Ses recherches se focalisent sur l’histoire des relations étrangères étasuniennes avec le Moyen-Orient. Il a enseigné des cours en histoire moyen-orientale, en histoire de la science et en histoire intellectuelle européenne moderne. De souche juive laïque, il a publié de nombreux ouvrages sur l’Islam, le Sionisme et la politique étrangère US, dont Islamic Fundamentalism: An Introduction [Fondamentalisme Islamique: Une Introduction, NdT] (1998), America’s Palestine: Popular and Official Perceptions from Balfour to Israeli Statehood [La Palestine des USA: Perceptions Populaires et Officielles de Balfour à l’État d’Israël, NdT] (2001), A Concise History of the Middle East [Une Histoire Concise du Moyen-Orient, NdT] (2006) et Cultural Genocide [Génocide Culturel, NdT] (2012).

Laurent Guyénot est Ingénieur (École Nationale des Technologies Avancées, 1982) et médiéviste (Doctorat en Études Médiévales à Paris IV-Sorbonne, 2009). Il est l’auteur de plusieurs livres ; le dernier s’intitule JFK-11 septembre: 50 Ans de Manipulation (2014).

Anthony Hall est Professeur d’Études sur la Mondialisation à l’Université de Lethbridge dans l’Alberta, au Canada. Il est enseignant dans le système universitaire canadien depuis 1982. Le Dr. Hall a récemment terminé un gros projet de publication en deux volumes chez McGill-Queen’s University Press intitulé The Bowl with One Spoon [Le Bol avec Une Cuillère, NdT]. Le deuxième tome, Part II, Earth Into Property: Colonization, Decolonization and Capitalism [Deuxième Partie, La Terre en Propriété : Colonisation, Décolonisation et Capitalisme, NdT] a été sélectionné par The Independent au Royaume-Uni comme l’un des meilleurs livres de 2010, et le Journal of the American Library Association [Journal de l’Association US de Bibliothèques, NdT] l’a décrit comme « un tour de force académique ». L’un des principaux aspects du livre est de mettre le 11 septembre 2001 et les guerres qui ont suivi dans le contexte de l’histoire mondiale depuis 1492.

Barbara Honegger, M.S. (Maître es Sciences), est une ancienne Analyste de la Politique de la Maison Blanche et Journaliste des Affaires Militaires à la Naval Postgraduate School, l’Université de recherches de Troisième Cycle de pointe en science, en technologie et en affaires de sécurité nationale du Ministère de la Défense US. Son livre October Surprise [Surprise d’Octobre, NdT] a dévoilé le perfide accord secret conclu avec les dirigeants iraniens, négocié par George H.W. Bush et William Casey, qui a privé le Président Jimmy Carter d’un second mandat présidentiel. Elle est également bien connue pour ses recherches sur les composantes du Pentagone et de l’anthrax dans l’opération 11 septembre/anthrax de 2001.

Imran N. Hosein est né sur l’île des Antilles de Trinidad en 1942, de parents dont les ancêtres y avaient migré en tant qu’ouvriers apprentis depuis l’Inde. Il est diplômé de l’Institut Aleemiyah de Karachi et a étudié dans de nombreuses institutions académiques supérieures dont l’Université de Karachi, l’Université des West Indies [Antilles, NdT], l’Université Al-Azhar et l’Institut Supérieur de Relations Internationales en Suisse. Ancien Directeur des Études Islamiques pour le Joint Committee of Muslim Organizations of Greater New York [Comité Conjoint des Organisations Islamiques du Grand New York, NdT], il est largement considéré comme étant le plus éminent expert en eschatologie islamique au monde, et a publié de nombreux livres dont Jérusalem dans le Coran, Gog et Magog à l’Ère Moderne, et L’Interdiction de l’Usure dans le Coran et la Sunnah. Son site web est ImranHosein.org.

Ayatollah Seyyed Ali Khamenei est le Dirigeant Suprême de la République Islamique d’Iran.

Thaddeus J. Kozinski est Professeur Associé de Philosophie et de Lettres au Wyoming Catholic College. Enseignant des lettres, du Trivium (grammaire, rhétorique et dialectique, NdT) et de philosophie depuis plus de dix ans, il est l’auteur de The Political Problem of Religious Pluralism: And Why Philosophers Can’t Solve It [Le Problème Politique du Pluralisme Religieux: Et Pourquoi les Philosophes ne Peuvent le Résoudre, NdT].

Rabbi Michael Lerner est rédacteur du magazine Tikkun (tikkun.org), président du Network of Spiritual Progressives [Réseau de Progressistes Spirituels, NdT], interreligieux et accueillant envers les Laïcs et les Humanistes (spiritualprogressives.org), rabbin de la synagogue Beyt Tikkun (beyttikkun.org) et l’auteur de onze livres dont deux best-sellers nationaux : The Left Hand of God: Taking Back our Country from the Religious Right [La Main Gauche de Dieu : Reprendre notre Pays à la Droite Religieuse, NdT] et Jewish Renewal : A Path to Healing and Transformation [Renouveau Juif : Un Chemin de Guérison et de Transformation, NdT]. Il accueille votre participation dans la construction d’un mouvement d’Amour et de Justice au sein des sociétés occidentales. RabbiLerner.tikkun@gmail.com

Cynthia McKinney a été la première Représentante au Congrès d’origine afro-américaine, élue en 1992 pour la Géorgie. Elle a servi six mandats dans l’Assemblée des Représentants et acquis une renommée nationale et internationale en tant qu’avocate inlassable des droits humains, des droits électoraux et de la mise en responsabilité du gouvernement. Candidate du Parti des Verts à la Présidence des États-Unis en 2008, elle approche de sa soutenance de thèse sous la supervision de l’expert éminent sur l’État Profond, Peter Dale Scott.

John Andrew Morrow (Doctorat en Études Islamiques, Université de Toronto) est d’origine amérindienne et est membre de la Nation Métis. Il n’est pas seulement un Islamologue formé en Occident, car il a complété le cycle complet des études de séminaire islamiques traditionnelles à la fois par lui-même et sous l’égide d’une série d’érudits sunnites, chiites et soufis, ce qui fait de lui un Ouléma respecté arborant les titres d’ustadh (professeur), de duktur (docteur), de hakim (sage) et de cheikh (guide). Directeur de la Covenants Foundation et rédacteur des Covenants of the Prophet Muhammad [Alliances du Prophète Mohammed, NdT], il voyage beaucoup et sans cesse pour soutenir les efforts de la Fondation pour disséminer l’Islam traditionnel et civilisationnel; ainsi que pour améliorer les relations entre les Musulmans et les tenants d’autres fois.

Ashahed M. Muhammad est directeur exécutif du Truth Establishment Institute [Institut d’Établissement de la Vérité, NdT] et Rédacteur Adjoint de l’influent hebdomadaire à destination des Afro-Américains, The Final Call [L’appel Final, NdT]. Spécialiste de la défense de causes et du journalisme d’investigation, il a été largement publié par diverses enseignes à travers le monde, apparaît comme analyste de l’information et chroniqueur dans des médias à diffusion mondiale, et anime une émission de radio participative sur la station KNOW. Son site web est ashahed.blogs.finalcall.com.

Yvonne Ridley est une journaliste britannique et Vice-Présidente de la Ligue Musulmane Européenne. Elle a travaillé dans le journalisme écrit et diffusé pour des enseignes médiatiques telles que The Sunday Times, The Independent on Sunday, The Observer, The Mirror, The News of the World, Wales on Sunday, The Sunday Express, al-Jazeera, Islam Channel et Press TV. En tant qu’activiste elle a travaillé avec CagePrisoners.org, le Mouvement pour la Libération de Gaza, et le Respect Party [Parti du Respect de George Galloway au Royaume-Uni, NdT]. Elle est l’auteure de In the Hands of the Taliban [Entre les Mains des Talibans, NdT] (2001) et de Ticket to Paradise [Billet pour le Paradis, NdT] (2003).

Paul Craig Roberts a été Ministre Adjoint au Trésor sous le Président Reagan, et a par la suite été Rédacteur Adjoint et chroniqueur pour le Wall Street Journal. Il a été titulaire de postes académiques à Virginia Tech, à l’Université de Tulane, à l’Université du Nouveau-Mexique, à l’Université de Stanford où il a été Chargé de Recherche Principal à la Hoover Institution, à l’Université George Mason où il occupait les postes conjoints de professeur d’économie et de gestion commerciale, ainsi qu’à l’Université de Georgetown où il a été titulaire de la Chaire William E. Simon en Économie Politique, au Centre pour les Études Stratégiques et Internationales. Il est l’auteur de nombreux livres dont How America Was Lost: from 9/11 to the Police/Warfare State [Comment l’Amérique a été Perdue : du 11 septembre 2001 à l’État Policier/Guerrier, NdT] (2014).

Alain Soral est un philosophe, essayiste, journaliste, réalisateur et acteur politiquement engagé, fondateur du parti politico-culturel Égalité et Réconciliation, qui soutient la posture de « la gauche pour les travailleurs, la droite pour les valeurs traditionnelles » en réaction à la mondialisation capitaliste. Ses livres comprennent Comprendre l’Empire (2011), Chroniques d’Avant-Guerre (2012) et Dialogues Désaccordés, Combat de Blancs dans un Tunnel (interviews avec Éric Naulleau) (2013).

Ibrahim Soudy (Docteur es Ingénierie des Structures) est détenteur de dix licences différentes d’ingénierie des structures, et est par conséquent l’un des analystes les plus qualifiés sur les démolitions du World Trade Center en 2001, parmi les milliers de professionnels à Architects and Engineers for 9/11 Truth [Architectes et Ingénieurs pour la Vérité sur le 11 septembre 2001, NdT] (AE911Truth.org).

Webster Tarpley est un philosophe et historien, qui œuvre à produire les programmes et les stratégies requises pour surmonter la crise mondiale actuelle. Sa Thèse de Doctorat en histoire moderne précoce de l’Université Catholique d’Amérique analyse le rôle de Venise dans les origines de la Guerre de Trente Ans (1618-1648). Il est l’auteur de nombreux livres dont 11 septembre : Terreur Fabriquée, Made in USA, et Surviving the Cataclysm: Your Guide to the Worst Financial Crisis in Human History [Survivre au Cataclysme : Votre Guide de la Pire Crise Financière de l’Histoire Humaine, NdT], ainsi que des biographies pionnières d’investigation sur George Bush, Barack Obama et Mitt Romney. Son site web est Tarpley.net.

Andre Vltchek est romancier, réalisateur et journaliste d’investigation. Il a couvert des guerres et des conflits dans des douzaines de pays. Le résultat en est son dernier livre : Fighting Against Western Imperialism [Combattre l’Impérialisme Occidental, NdT]. La maison d’éditions Pluto a publié sa conversation avec Noam Chomsky : On Western Terrorism [Sur le Terrorisme Occidental, NdT]. Son roman politique acclamé par la critique Point of No Return [Point de Non-Retour, NdT] a été réédité et est à nouveau disponible. Oceania [Océanie, NdT] est son livre sur l’impérialisme occidental dans le Pacifique Sud. Son livre provocateur traitant de l’Indonésie post-Suharto et du modèle de fondamentalisme de marché s’intitule Indonesia - The Archipelago of Fear [Indonésie - L’Archipel de la Peur, NdT]. Son documentaire Rwanda Gambit [Pari au Rwanda, NdT] concerne l’histoire rwandaise et le pillage de la République Démocratique du Congo. Après avoir vécu de nombreuses années en Amérique Latine et en Océanie, Vltchek réside et travaille actuellement en Asie Orientale et en Afrique. Il peut être joint via son site web AndreVltchek.weebly.com ou via son compte Twitter.

http://nousnesommespascharlie.blogspot.fr/2016/05/nous-ne-sommes-pas-charlie-des.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents