Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLANC ET LE NOIR

LE BLANC ET LE NOIR

Dans la vie rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. Ni droite / Ni gauche / Ni extrémismes mais résolument Contre le Système totalitaire marchand


Jean-Frédéric Poisson et le lobby sioniste

Publié par Leblancetlenoir sur 22 Octobre 2016, 14:44pm

Catégories : #POLITIQUE FRANCE, #Sionisme, #MEDIAS

Jean-Frédéric Poisson vient d'apprendre à ses dépens qu'à vouloir se battre avec et dans le Système, il faut en accepter ses règles, à savoir ne pas sortir du politiquement correct. En évoquant «La proximité de Mme Clinton avec les super-financiers de Wall Street et sa soumission aux lobbies sionistes sont dangereuses pour l’Europe et la France», le candidat de la primaire des LR a outrepassé les canons de l'expression bien-comme-il-faut de tout bon candidat à la magistrature suprême. Il n'en fallait pas davantage pour le ranger, ô infamie, aux côtés des pestiférés Alain Soral ou Dieudonné.

Même si nous ne partageons pas grand chose avec J.-F. Poisson, nous n'aurons pas l'hypocrisie d'un Philippot qui, dans un ultime souci de respectabilité et de dédiabolisation, assure  « ne rien partager » avec lui. « Il y a une épidémie de complotisme dans la vie politique française », a déclaré le n° 2 du FN.

Car enfin de quoi s'agit-il ? Où est le complotisme ? Employer le terme de lobby ou d'action de lobbying ne choque personne quand il s'agit de lobby économique, industriel, politique, syndical, gay, etc... mais l'expression "lobby sioniste" qui renvoie à une réalité concrète vaudrait à son auteur les pires sarcasmes ou pour le moins l'élimination de la compétition au sein du Système.

On regrettera seulement que J.-F. Poisson ait cru bon de s'excuser platement (et stupidement) ainsi qu'il l'a fait : «Je regrette infiniment que ces mots aient pu être interprétés comme de la haine à l’égard du peuple juif ou de l’Etat d’Israël : cette haine m’est totalement étrangère, je la combats, et je condamne, comme je l’ai toujours fait, l’antisémitisme tout autant que l’antisionisme », a par la suite écrit le député des Yvelines dans un courrier à Francis Kalifat, président du Crif. Ces (infinis) regrets sont d'une insigne maladresse car ce qui est dit est dit et rien n'y changera. Les NKM, Estrosi, Solère et autres medias (pour Slate, c'est "un brave antisémite comme on les aime", rien de moins !!) n'oublieront pas que le Poisson n'est pas des leurs et qu'il n'a aucune chance d'émerger dans le Système tel qu'il est. A quoi bon dénoncer un lobby sioniste (qui est une réalité) pour ensuite condamner l'antisionisme. Comprenne qui pourra !

Que J.-F. Poisson assume pleinement ses propos et en tire toutes les conclusions. En sera-t-il capable ? En aura-t-il le courage ? 

Ce malheureux incident a montré, s'il en était besoin, ce qu'il en était de la Liberté pour nos élites. La liberté d'expression est décidément bien menacée. J.-F. Poisson ferait mieux de se battre pour la défense de la liberté d'expression plutôt que de s'aplatir en justifications oiseuses.

 

Leblancetlenoir

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents