Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLANC ET LE NOIR

LE BLANC ET LE NOIR

Dans la vie rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. Ni droite / Ni gauche / Ni extrémismes mais résolument Contre le Système totalitaire marchand


TCHAO PANTIN

Publié par Leblancetlenoir sur 3 Décembre 2016, 12:22pm

Catégories : #POLITIQUE FRANCE, #François HOLLANDE

 

 

 

 

 

 

Tchao pantin

Exit Sarko, exit Juppé, exit Duflot et enfin… exit Hollande. Certes, nous n’aurons pas le plaisir de voir notre pantin élyséen humilié à l’occasion d’une primaire de la gauche. Aurait-il  retrouvé enfin la raison ? Plus prosaïquement, il a été dirigé vers la sortie par les chers petits camarades, les Valls, Bartolone et consorts… Car, c’est bien connu, les valeurs, la camaraderie, la solidarité, c’est pour les autres ! Que dire des politiques ou media saluant « l’élégance », la décision « très digne et courageuse » de F. Hollande ? De qui se moque-t-on ?

Que retenir de ce quinquennat ? Rien, tant il fut d’une nullité abyssale. Tout a été dit. Dans tous les domaines, ce fut un désastre : en politique internationale, l’abaissement de la France s’aplatissant toujours plus devant les USA. Politique jusqu’auboutiste et d’alignement au Moyen-orient, sanctions stupides à l’égard de la Russie, et pour couronner le tout une invasion migratoire sans précédent au mépris des autochtones les plus défavorisés et tout simplement des possibilités économiques de la France. La politique intérieure s’est résumée à la promotion des valeurs sociétales, le vivre ensemble, le mariage pour tous,… Dans tous les domaines qui intéressent vraiment les Français dans leur vie de tous les jours, c’est un zéro pointé qu’il s’agisse de la lutte contre le chômage ou contre le terrorisme. D’une façon générale, absence dramatique de l’Etat dans ses fonctions régaliennes : Défense nationale, Sécurité des biens et des personnes. L’Education Nationale, déjà mal en point depuis plusieurs décennies, poursuit sa descente aux enfers avec Vincent Peillon puis Benoît Hamon et enfin, bouquet final, avec Najat Vallaud-Belkacem.

L’échec du clown-qui-se-croyait-président, c’est d’abord l’impuissance à s’entourer d’hommes et de femmes compétents, ayant le sens de l’Etat, capables de gouverner. Au lieu de cela, on eut droit au spectacle affligeant, avec Ayrault ou avec Valls, d’une  cacophonie généralisée. Entre la fadeur du premier et l’autoritarisme du second, la même absence de solidarité gouvernementale et aussi l’affairisme des donneurs de leçons. On n’oubliera pas, parmi bien d’autres, les Cahuzac, Thévenoud, Aquilino Morelle,…

On se souviendra aussi du niveau historique d’impopularité auquel était parvenu notre Président normal ?  Puisque, y compris, dans son propre camp, les uns après les autres, virés ou démissionnés, quittaient le navire, les Duflot, Montebourg, Filippetti, Hamon, Taubira, Macron,…

Mais, au-delà des aspects politiques stricto sensu, Hollande a abaissé la fonction présidentielle comme aucun avant lui, y compris Sarko, c’est un comble ! Il a été ridicule dans tous les moments de la vie, qu’il s’agisse de sa vie privée étalée au grand jour, de sa façon de parler des sans dents (pas mal pour un homme prétendument de gauche !) et de son absence de crédibilité dans la vie publique. Risée du monde entier, ce personnage inconsistant s’est retrouvé, par le hasard des circonstances, dans un costume trop grand pour lui. Un comble pour celui qui était toujours mal fagoté !

Leblancetlenoir

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents