Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLANC ET LE NOIR

LE BLANC ET LE NOIR

Dans la vie rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. Ni droite / Ni gauche / Ni extrémismes mais résolument Contre le Système totalitaire marchand


L’année des patriotes européens à Coblence : Israël est notre avenir !

Publié par Leblancetlenoir sur 24 Janvier 2017, 06:46am

Catégories : #ISRAEL, #EUROPE, #POLITIQUE FRANCE, #FRONT NATIONAL, #MARINE LE PEN, #HOLLANDE


 

 

C’est eux-mêmes qui l’affirment. Comment s’en étonner quand on sait que tous les mouvements organisés de rejet de l’autre sont tôt ou tard instrumentalisés, et parfois même créés, par les créateurs d’Israël. Elles sont bien loin les petites phrases de Jean-Marie Le Pen jugées antisémites, mais qui n’étaient que l’instrument dont ils avaient besoin pour faire croire à une montée de l’antisémitisme en France et mettre en place l’ambiance et les lois que nous avons aujourd’hui.

Valls disait : « je suis lié de manière éternelle à Israël », l’extrême-droite européenne dit : « Israël est notre avenir ». C’est une profession de foi de ceux qui se disent patriotes, mais qui, visiblement, sont prêts à vendre leur pays dès qu’ils seront au pouvoir. Que peut apporter Israël aux pays européens ? Rien. En revanche, l’Europe, avec les Etats-Unis, est tout pour Israël, y compris son existence. C’est à Tel Aviv que l’on devrait entendre : « l’Europe est l’avenir d’Israël ». Mais, bizarrement, comme toujours avec ce pays, c’est l’inversion qui prévaut. Il existe une loi non écrite selon laquelle le seul rapport qu’un pays européen peut entretenir avec Israël est un rapport de vassalité et de soumission, avec en plus le devoir de le clamer haut et fort.    RI  

***

Un jour après l’investiture de Trump, le FN avec Marine Le Pen ; le FPÖ sans HC  Strache et Norbert Höfer restés aux U.S.A pour discuter avec l’équipe Trump, l’AfD avec Frauke Petry et Frank Pretzel (un couple); Geert Wilders, le Parti pour la liberté; Matteo Salvini, chef de la Ligne du Nord, se sont rencontrés ce samedi 21 janvier 2017 avec des représentants de la Roumanie, de la Tchéquie et du Royaume Uni, à Coblence.

L’alliance de patriotes européens veut se réaliser. Frauke Petry et Marine Le Pen sont les deux femmes qui ont été ovationnées comme les nouvelles figures de la politique européenne pour le changement en 2017. L’objectif est de virer Angela Merkel et de remettre les bases fondamentales des nations européennes. Dans la conférence de presse, les différents partis et personnalités présentes (certains, comme Björn Höcke et Jürgen Elsässer n’ont pas été invités) ont dénoncé la politique de l’UE qui détruit les peuples. « Arrêtez de dire que nous sommes des racistes et habituez vous à nous », « populiste car cela veut dire représentant du peuple », a déclaré l’eurodéputée britannique Janice Atkinson aux média. Frauke Petry est présentée comme candidate à la chancellerie de Berlin par son mari Marcus Pretzel, député AfD au Parlement européen. La conférence de presse était hélas trop endormie et ne montrait pas un dynamisme qui aurait été nécessaire pour faire croire à la volonté de changer les choses en Europe. La division au sein de l’AfD en est-il la cause ?

De nombreux manifestants ont tenté d’interdire la réunion des patriotes européens. 350 journalistes étaient réunis dans la conférence. Norbert Höfer, qui se trouve à Washigton depuis la prise de pouvoir de Trump, salue la rencontre de loin. « Il faut en finir avec ce système de la corruption qui n’agit pas pour le peuple », dit Frank Pretzel. L’alliance de l’AfD et du FPÖ a été célébrée tout comme une Europe des nations et l’amitié entre les peuples. « La France et l’Allemagne montrent leur amitié avec Marine Le Pen et Frauke Petry. Angela Merkel avec son invitation de faire venir tout le monde d’Afrique et des pays arabes est notre gros problème. Et nous n’allons pas le laisser faire. Nous obtenons de plus en plus de succès auprès des citoyens », a déclaré Frank Pretzel qui est considérée comme une figure importante de cette alliance entre Petry et Le Pen. Avant de finir son discours, Frank Pretzel a dit, «  l’UE finance des organisations contre Israël… L’Israël est notre avenir ! Ceux qui veulent combattre l’islam politique doivent défendre Israël.»

Frauke Petry. Petry a salué la présence de Marine Le Pen.

« Nous avons une nouvelle vision. Marcus Pretzel a pensé et organisé cette nouvelle architecture. Les peuples en Europe ont obtenu un immense parasite qui suce les pays et les mènent à la ruine. Nous avons des parallèles avec les dictatures des pays communistes ». Frauke a parlé des origines de la démocratie et de l’origine de la liberté des individus et explique que c’est une idée européenne. « Les pseudo démocrates aujourd’hui menacent la liberté individuelle. Le esclavagisme moderne a lieu et la manipulation est plus subtile. Nous refusons cette tendance. Des technocrates ont pris le pouvoir sur nous et parlent de diversité et d’un One World Community. Ils veulent nous dire que la famille traditionnelle est dépassée. C’est contradictoire. Les migrants, qui ne respectent pas nos valeurs, sont acceptés avec les valeurs de la tolérance. Ils ne veulent plus de peuple mais des populations qui se mélangent. Le nagging (harcèlement) qui dirige le comportement correct. Ce nagging dit de ne pas manger de viande, de séparer les ordures, de chasser et dénoncer ceux qui dénoncent les éoliennes, de dénoncer ceux qui dénoncent le multiculturalisme, d’avoir honte de ses ancêtres et d’accepter les migrants. L’Allemagne n’est pas la seule à être sous l’emprise de ce nagging. Nous avons l’alliance de l’idéologie du One World et des Linke qui sont pour le multiculturalisme. Nos gouvernements actuels combattent la liberté des peuples.

L’homogénéité des peuples est le plan. Personne n’oblige aux Égyptiens et à d’autres peuples d’Afrique de perdre leur culture. Nous devons montrer les vrais visages de ceux qui nous dirigent, des non démocrates. Nous sommes pour la liberté et la souveraineté de nos pays. Nous devons prendre notre destin en main. Les différences descriptions cultures européennes ont une valeur. On doit repenser la liberté de nos pays en Europe. Les gouvernement mettent sous tutelle les peuples en leur dictant comment penser. Les peuples doivent mener une résistance. Repensons l’Europe libre, subsidiaire et démocratique. »

Pour Marine Le Pen la diplomatie de Hollande a été inexistante sur l’Ukraine.

« Pour résoudre le problème du conflit en Ukraine, Hollande n’a rien fait. Il faut avoir tous les partis à une table pour trouver une solution. Je mettrais tout le monde autour de la table ce que Hollande n’a pas fait. Marine Le Pen veut donner la parole au peuple. Souveraineté territoriale, souveraineté monétaire, souveraineté économique, souveraineté législative sont les points nécessaires ». Marine Le Pen organiserait un référendum. « Si l’UE refuse le référendum alors je proposerais aux Français d’en sortir. Nous sommes les représentants de peuples européens ». Signalant le changement de politique à Washington, « Trump souhaite la pacification entre la Russie et les USA. On ne peut que se réjouir de cette nouvelle donne diplomatique et de ce rapprochement entre les USA et la Russie. Quand on est pour la souveraineté, on refuse de vouloir imposer son modèle ». S’adressant à la Lügenpresse, Marine Le Pen dit, « ne cherchez pas des différences entre nos programmes. Cela n’a aucune importance car nous voulons être maître chez nous. »

Geert Wilders a exigé une Allemagne forte et a célébré la nouvelle Allemagne tout en insistant sur son profond soutien à Israël. Ce soutien à Israël très souligné sonne étrange aux oreilles des patriotes allemands. Déjà des sites de patriotes allemands écrivent, « L’AfD est un parti sioniste » . Une querelle a éclaté entre des personnalités de l’AfD. Frank Pretzel, l’organisateur de cette rencontre, a refusé d’inviter Jürgen Elsässer et Björn Höcke à la rencontre, deux figures pourtant importantes du mouvement des patriotes allemands. Le Compact Magazine ne cite pas une seule ligne de cette rencontre. Le site anonymousnews.ru qui dénonce la mise sous tutelle de l’AfD par ce qu’il nomme le sionisme, lui, attaque aussi à boulets rouges Jürgen Elsässer et son magazine le traitant de menteur et de manipulateur. Frank Pretzel a aussi traité en public Jürgen Elsässer de menteur.

Les patriotes, qui suivent depuis 2014 la vague Pegida, se posent des questions sur ces querelles.

De fortes tensions et oppositions sont, donc, à signaler parmi les patriotes allemands. La conférence de presse de Coblence était un peu décevante sur son contenu. C’est normal. Les figures importantes, qui ont lancé le mouvement contre Merkel et qui ont fait beaucoup de terrain depuis 2014, n’ont pas été invitées ! Cette réunion avait une odeur de partis traditionnels qui sortent des slogans remués dans les vieilles casseroles. L’Europe attend autre chose et pas une rencontre d’un autre politburo qui veut sauver les nations européennes. Sentir des exclusions de personnalités, qui ont tout de même effectué un grand travail, dérangent. Israël paraissait être le grand sponsor et le bébé chéri de cette rencontre et n’allait pas dans le sens d’une totale autonomie du mouvement patriote.

Olivier Renault

source: http://novorossia.today/lannee-des-patriotes-europeens-a-coblence-israel-est-notre-avenir/

http://reseauinternational.net/lannee-des-patriotes-europeens-a-coblence-israel-est-notre-avenir/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents