Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLANC ET LE NOIR

LE BLANC ET LE NOIR

Dans la vie rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. Ni droite / Ni gauche / Ni extrémismes mais résolument Contre le Système totalitaire marchand


L’armée syrienne délocalise ses avions de combat

Publié par Leblancetlenoir sur 8 Avril 2017, 11:52am

Catégories : #Syrie, #ETATS UNIS, #RUSSIE, #IRAN, #IRAK

L’armée de l’air syrienne a décidé de redéployer ses avions de combat encore opérationnels afin d’éviter qu’ils ne soient détruits par de nouvelles frappes de missiles de croisière US. 
Des chasseurs de type Mikoyan Gurevitch Mig-29SM ont été relocalisés à Hmeimim. 

D’autres avions d’attaque au sol sont en train d’être disséminés sur divers aérodromes secondaires, voire improvisés. 

Damas a sollicité l’expertise des iraniens et des irakiens en la matière. 

Lors de la seconde guerre du Golfe en 1991, l’Irak avait transféré ses meilleurs avions de combat en Iran, avec lequel il était en guerre jusqu’en 1988. Ces avions n’ont jamais été restitués. 

Le 16 janvier 1991, les États-Unis déclenchaient une vaste guerre aérienne contre l’Irak  dont le résultat fut pour le moins mitigé. 

Les irakiens usèrent alors d’une ruse de guerre très ancienne en ayant recours à des leurres peu chers que les forces de la coalition dirigée par Washington s’empressèrent de bombarder avec des missiles et des munitions valant quasiment leurs poids en or. 

L’attaque US aux missiles de croisière ordonnée par Trump contre une base aérienne de l’armée syrienne comporte de très nombreuses inconnues. 

Le sort des missiles Tomahawk « perdus », évalués à une trentaine d’unités sur les 59 tirées à partir de bâtiments de surface de la marine US croisant en Méditerranée orientale, demeure une énigme. 

Le reste des missiles s’est abattu sur un périmètre variant de 300 à 4000 mètres autour de la base de Chayrat; seuls dix missiles Tomahawk ont atteint les hangars fortifiés à l’intérieur de la base, détruisant un Radar et 07 avions de combat dont une majorité de Mikoyan-Gurevitch Mig-23 « Flogger » non opérationnels. 

Dix civils et quatre militaires ont péri dans le village éponyme adjacent de cette base lors de cette attaque

 

https://strategika51.wordpress.com/2017/04/08/larmee-syrienne-delocalise-ses-avions-de-combat/

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents