Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLANC ET LE NOIR

LE BLANC ET LE NOIR

Dans la vie rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. Ni droite / Ni gauche / Ni extrémismes mais résolument Contre le Système totalitaire marchand


Une voiture de l’OSCE explose près de la ligne de front en République Populaire de Lougansk - Un mort, deux blessés

Publié par Leblancetlenoir sur 24 Avril 2017, 21:08pm

Catégories : #UKRAINE, #DONBASS, #RUSSIE, #OSCE

Aujourd'hui, 23 avril 2017, en fin de matinée, une voiture de la Mission Spéciale de Surveillance (MSS) de l'OSCE a sauté sur une mine près de la localité de Prichib en République Populaire de Lougansk (RPL).

Photo de Lougansk Info

Un observateur américain est mort et deux sont blessés d'après les données de l'OSCE (un Allemand et un Tchèque). Leurs blessures sont de gravité modérée et leur état est stable, d'après le ministère de la Santé de la RPL.

D'après les informations dont nous disposons à cette heure, deux véhicules de l'OSCE étaient en patrouille dans cette zone toute proche de la ligne de front entre Slavyanoserbsk et Sokolniki, lorsqu'une des deux voitures aurait sauté sur une mine.

Le ministère de la défense et le MGB de la RPL ont annoncé avoir mis en garde les observateurs de l'OSCE sur les risques de provocations des groupes de sabotage-reconnaissance ukrainiens qui opèrent dans la zone et surveillent les déplacements des patrouilles de l'OSCE. Il a aussi rappelé qu'en janvier, une de leurs patrouilles s'était retrouvée prise sous le tir d'un missile antichar de l'armée ukrainienne dans une zone voisine. Cette fois-ci il n'y avait eu aucune victime. Mais aujourd'hui, les observateurs de l'OSCE n'ont pas eu cette chance.

D'après le ministère de la défense de la RPL, les observateurs de l'OSCE n'ont pas respecté les règles de leur mandat, en quittant la route principale pour s'engager sur une route secondaire. En sortant ainsi de l'itinéraire qui avait été fourni aux autorités de la RPL, et qui avait donc été vérifié par les services de sécurité, les observateurs se sont exposé de manière inconsidérée au risque de sabotage ukrainien.

Photo de Lugansk Info

D'après la milice populaire de la RPL ce sabotage serait l’œuvre du 8e régiment d'opérations spéciales des forces armées ukrainiennes, sous les ordres du colonel Oleg Nechaev.

« La mission de l'OSCE a utilisé à plusieurs reprises cette route secondaire, qui est située à deux kilomètres de la ligne de contact et qui n'est pas utilisée par les habitants locaux », a expliqué Andrey Marotchko (contredisant sur ce dernier point Alexander Hug qui s'est exprimé ce soir depuis Kiev).

Peu après que l'information soit devenue publique, l'armée ukrainienne s'est mise à bombarder la zone autour de l'endroit où a eu lieu l'explosion, espérant peut-être ainsi empêcher l'enquête d'avoir lieu, ou détruire les indices. Une preuve claire de l'implication de l'armée ukrainienne dans ce meurtre.

Le chef de la RPL, Igor Plotnitsky, le représentant de la milice populaire de la RPL, le colonel Andrey Marotchko, et la ministre des Affaires étrangères de la RPD, Natalia Nikonorova, ont immédiatement présenté leurs condoléances aux proches de l'observateur de l'OSCE qui est décédé, et souhaité un prompt rétablissement aux observateurs blessés.

L'OSCE via le chef adjoint de la mission, Alexander Hug, s'est contenté d'une déclaration générique, sur la nécessité du déminage total de la région du Donbass, et sur le fait que cette mine (si ça en est bien une) n'aurait pas dû se trouver là.

Les autorités de la RPL ont appelé l'OSCE a évaluer l'incident de manière objective, et souligné à qui profitait le crime : Kiev. Car il ne faut pas se leurrer, le but de cette provocation sanglante de l'armée ukrainienne est de jeter le blâme sur la RPL, pousser les observateurs internationaux à partir de la zone de conflit pour avoir les mains libres, et surtout essayer d'obtenir la venue d'une mission internationale armée dans le Donbass (la question a d'ailleurs été soulevée par un journaliste lors de la conférence de presse de M. Hug à Kiev).

Ce meurtre d'un observateur de l'OSCE (américain en plus) est une provocation sanglante qui pourrait avoir de très lourdes conséquences et provoquer une reprise brutale du conflit à grande échelle, ou l'implication plus ouverte de l'OTAN dans le conflit. La réaction de l'OSCE, et de la communauté internationale décidera des conséquences de cette étincelle jetée sur la flaque d'essence qu'est le Donbass.

 

Christelle Néant

 

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/une-voiture-de-l-osce-explose-pres-192248?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+agoravox%2FgEOF+%28AgoraVox+-+le+journal+citoyen%29

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents