Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLANC ET LE NOIR

LE BLANC ET LE NOIR

Dans la vie rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. Ni droite / Ni gauche / Ni extrémismes mais résolument Contre le Système totalitaire marchand


L'oligarchie a désigné son représentant

Publié par Leblancetlenoir sur 7 Mai 2017, 18:59pm

Catégories : #POLITIQUE FRANCE, #PRESIDENTIELLE, #MACRON, #LE PEN, #FRONT NATIONAL, #MEDIAS

 

 

 

 

 

Quelle "surprise" ! On pourrait presque vous dire que cet article est écrit depuis plusieurs mois tant le résultat était connu par avance, hors la précision des chiffres, à commencer par celle des abstentions, votes blanc et nul.

Donc, le candidat du Système, fabriqué, soutenu par la Finance, par les élites, par les media, a été élu, mal élu mais élu tout de même. S’il dispose de la légalité, sa légitimité est dès à présent sujette à caution. Ses résultats sont modestes voire mauvais. Avec guère plus de 8 600 000 voix au 1er tour sur un total de plus de 47 millions d’inscrits (47 582 183), soit à peine plus de 18 % des inscrits, le chouchou des media n’est pas celui du peuple. Le vote d’adhésion en faveur de Macron, c'est-à-dire celui du 1er tour, n’est pas très probant ou plus exactement il est assez dérisoire eu égard au matraquage dont a bénéficié le représentant de l’oligarchie.

Les résultats du second tour sont loin d’être un raz-de-marée en faveur du candidat soutenu par Obama et consorts, et ce, en dépit d’une propagande invraisemblable en ce qui concerne le « désastre » à venir, le « danger fâchiste ». En effet, l’importance de l’abstention (12 041 313, 25,38 % des inscrits), des votes blancs (3 006 106, 6,34 % des inscrits) et nuls (1 060 696, 2,24 % des inscrits), du vote Le Pen (10 637120, 22,42 % des inscrits, 33,94 % des exprimés) qui accroit significativement les scores précédents du FN, montre, si besoin est, que le futur président est haï (pour reprendre la formulation de François Ruffin) dès son élection. Il faut souligner le caractère artificiel du succès de Macron puisque son score étriqué (20 703 694, 43,63 % des inscrits) est inférieur au total Abstentions + Vote Blanc & Nul + Vote Le Pen (26 745 235, 56,4 % des inscrits). Faute d’une vraie légitimité, il faut s’attendre à une période de tensions et d’agitation assez rapidement liée notamment au fait que le nouvel élu va, dans un premier temps, gouverner par ordonnances ainsi qu’il l’a annoncé. Les ralliés du second tour (les électeurs, pas les politiciens !) à la candidature Macron pourraient rapidement regretter, mais un peu tard, leur choix par défaut. De quoi amplifier les mouvements portés tant par Jean-Luc Mélenchon que par Marine Le Pen. Malgré l’opposition apparente entre l’une et l’autre, il vaut mieux retenir la conjonction de leurs électorats respectifs qui, avec des sensibilités différentes, représentent la France « d’en bas », celle qui souffre, celle qui subit l’égoïsme des élites mondialisées. Le terreau est prêt pour une véritable alternative, celle-ci ne se fera pas avec Marine Le Pen qui a montré toute son insuffisance lors du piètre débat d’entre deux tours mais aussi toutes les limites du parti qu'elle  dirige.

Leblancetlenoir

 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents