Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLANC ET LE NOIR

LE BLANC ET LE NOIR

Dans la vie rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. Ni droite / Ni gauche / Ni extrémismes mais résolument Contre le Système totalitaire marchand


Rafael Correa

Publié par Leblancetlenoir sur 25 Août 2017, 21:05pm

Catégories : #RAFAEL CORREA, #EQUATEUR, #BELGIQUE, #MEDIAS, #MELENCHON, #POLITIQUE FRANCE

L'ex-président équatorien Rafael Correa débattra liberté de la presse avec Ecolo samedi à Liège

 
 
 

Rafael Correa, qui a quitté la présidence de l'Équateur en mai dernier après dix ans de pouvoir, débattra de la liberté de la presse samedi à Liège avec le co-président d'Ecolo Patrick Dupriez et des journalistes, à l'occasion de la 25e édition des rencontres écologiques d'été, selon le programme de l'événement publié mercredi.

Rafael Correa, qui a quitté la présidence de l'Équateur en mai dernier après dix ans de pouvoir, débattra de la liberté de la presse samedi à Liège avec le co-président d'Ecolo Patrick Dupriez et des journalistes, à l'occasion de la 25e édition des rencontres écologiques d'été, selon le programme de l'événement publié mercredi.

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_l-ex-president-equatorien-rafael-correa-debattra-liberte-de-la-presse-avec-ecolo-samedi-a-liege?id=9689941

La France insoumise fait sa rentrée à Marseille

Des débats, des formations, un peu de détente et du combat : la France insoumise (FI) ouvre aujourd'hui à Marseille sa première université d'été, baptisée "Les AMFiS". 2 000 personnes sont déjà inscrites selon les organisateurs, qui en attendent entre 4 000 et 5 000 pendant quatre jours. "Le premier objectif est de se retrouver après ces deux campagnes électorales et de permettre à des gens qui viennent d'horizons différents, avec ou sans expérience politique, de commencer à acquérir une culture commune", détaille Manuel Bompard, porte-parole de la France insoumise et proche du député de Marseille Jean-Luc Mélenchon.

Pour la France insoumise, mouvement né il y a à peine 18 mois, il s'agit aussi d'éviter la comparaison avec les partis traditionnels, en ouvrant les portes à des personnalités associatives ou universitaires extérieures. Invité d'honneur de cette première édition : l'ancien président de l'Équateur, Rafael Correa. Une convention nationale, les 14 et 15 octobre, devra ensuite permettre de structurer le mouvement. Pendant ces quatre jours, le menu reprendra les bases du programme élaboré durant la campagne présidentielle tout en s'emparant de l'actualité : le gouvernement organise cette semaine son ultime round de concertation sur la loi Travail. "On va proposer un décryptage du projet et des propositions du gouvernement et préparer la rentrée autour de la lutte contre la réforme du Code du travail, poursuit l'ancien directeur des campagnes de la France insoumise. Nous ne voulons pas seulement apparaître comme une force d'opposition, mais aussi comme une force de proposition notamment sur une autre réforme du Code du travail."

 

Dimanche, le "grand final" sera assuré dans le quartier du Panier par Jean-Luc Mélenchon

L'organisation à Marseille de ces AMFiS est, évidemment, liée à l'élection sur ces terres de Jean-Luc Mélenchon. "Aux législatives, il avait choisi Marseille parce que c'est un condensé de d'une ville populaire, où l'insoumission est une règle. Il y a une dimension symbolique forte", assure Manuel Bompard. L'occasion, aussi, de découvrir les visages des néo-députés FI comme Adrien Quatennens, Ugo Bernalicis, Danièle Obono ou encore François Ruffin. Un groupe de 17 parlementaires qui ambitionne d'incarner la principale opposition à Emmanuel Macron.

L'essentiel des ateliers et conférences aura lieu à la faculté de sciences de Saint-Charles, à deux pas de la gare. Mais certains événements seront proposés hors les murs : participation à un rassemblement pour sauver des vestiges grecs de la Corderie menacés par un projet immobilier, projections de films en plein air, défilé dans les rues de la ville jusqu'au Dock des Suds (une salle de spectacles où sera donnée une soirée festive samedi)... "L'une des forces de notre campagne, c'est d'avoir été joyeuse et conviviale. C'est important pour nous", assume Manuel Bompard.

Dimanche, le "grand final" sera assuré dans le quartier du Panier par Jean-Luc Mélenchon qui signera là sa rentrée médiatique. Le leader de la France insoumise entend mener la contestation contre la réforme du droit du travail dans et hors de l'Assemblée avec un appel à manifester le 23 septembre, en plus de celui lancé par la CGT pour le 12 septembre. Le premier moment où les Insoumis pourront réellement se compter.

http://www.laprovence.com/article/politique/4589615/la-france-insoumise-fait-sa-rentree-a-marseille.html

 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents